Histoire
Personnages
Evangelions
Anges
Manga
Épisodes
Fanfics
Chansons
Goodies
Girlfriend of steel
Red Cross Book
Wallpapers
Shinji
Rei
Asuka
Misato
Autres persos
Groupes
Evas
  Musiques
Skins Winamp
  FAQ Evangelion
Interviews
  Votez pour vos persos préférés!!
Votez pour vos Evangelion préférés!!
Votez pour vos épisodes préférés!!
Psychotests
Etes-vous fan ...
Reportages
  forum Evalegend
Archives
Le CHAT
Livre d'or
Liens
M'écrire

Le manga

Le manga, je crois qu'on peut dire qu'il est  beaucoup mieux dessiné que la série. Les personnages sont toujours très bien fait (il faut dire que c'est Yoshiyuki Sadamoto qui dessine) alors que dans la série certains dessins étaient un peu crades je trouve, au niveau des visages des persos surtout. 

En tous cas ici c'est nickel (bien qu'en noir et blanc) et on a droit a des beaux dessins en couleurs au début et en noir et blanc entre les chapitres et moi j'adore. Je reste un fan du manga, que je trouve plus philosophique et plus névrotique dans les trois premiers tomes, le quatrième étant une transition un peu foirée. Ensuite, c'est plus délire, plus drôle, moins prise de tête, plus facile et agréable à lire.

Les doubles-pages sont là pour vous faire découvrir le manga, elles font plusieurs centaines de Ko, donc le chargement est un peu long. Soyez patient, c'est pour vous permettre d'avoir des images de qualité. Notez pour ceux qui ne connaissent pas le manga, que le sens de lecture est le sens japonais. Les pages se lisent de droite à gauche et de haut en bas. Et n'oubliez pas, achetez le manga!!!

 

Tome 1 (Février 1998)

Le manga est arrivé! Mais il est assez différent de la série. Le scénario est parfois légèrement modifié, ce qui fait qu'on a l'impression de lire une nouvelle série. Par exemple, dans la série, lorsque Shinji est devant l'EVA, des barres métalliques se décrochent et Shinji est sauvé par l'EVA. Dans le manga, les barres tombent sur Rei qui les évite tout juste.

De plus, le combat contre l'ange est tout de suite montré, il ne faut pas attendre plus tard comme dans la série. Par contre, tout au début, on a pas la scène avec Rei qui apparaît une demi seconde, je crois que l'auteur ne veux pas embrouiller le lecteur. Mais la scène de l'attaque de l'ange dans la voiture est plus crédible! On ne voit pas un missile NN leur faire faire des tonneaux de partout, n'importe qui serait à moitié mort après un truc pareil! La, il y a bien un petit missile qui leur court après mais c'est tout... :-)

Non il est très bien ce tome! Mieux que le série je trouve, plus cool sur certains points, mais il passe vite sur les scènes quand même, trop vite, dommage.

Extraits:
Shinji au secours de Rei

L'invitation de Misato

 

Tome 2 (Mai 1998)

Ils ont mis le temps pour sortir le tome 2, mais il est là! Et le scénario témoignent de quelques changements encore une fois. Je trouve que Shinji est différent dans le manga, il ne parle pas de la même façon... Dans le manga, il n'avoue pas être pilote d'EVA, mais les filles prennent son silence pour un "oui", la scène du combat est différente aussi, en fait tout est différent!

Et je trouve cela très bien, une sorte de complément à la série.  Ils ont mis des pages en peinture super qualité au niveau du coloriage ça fait trop beau (page 53-56), y'en a pas beaucoup, je sais pas ce qu'elles font là mais elles sont belles!!!

Y'a pas à dire les dessins sont impeccables, un seul regret, on ne voie pas assez Rei  :-) (non je déconne, et puis Misato sous sa douche c'est pas mal non plus)

Extraits:
Une belle image super bien coloriée!

Toji et Kensuke vont chercher Shinji

 

Tome 3 (Septembre 98)

Et ben il se pressent pas chez Glénat, mais là je me répète... Le tome 3 est en tous cas sublime, et même plus beau que la série!! J'aime bien le fait que Shinji ne frappe pas Toji et préfère "garder ça pour plus tard", en plus on le voie rire et c'est rare!

Il y a enfin des moments drôles qu'on ne trouve pas dans la série. Enfin, la scène avec Rei nue est beaucoup mieux faite, c'est Shinji qui sort en premier, et il a le temps de s'expliquer. Le combat est beaucoup mieux et les relations Shinji - Rei y sont mieux expliquées. Enfin, le sourire de Rei est dix mille fois plus beau dans le manga!!!! (Rei je t'adore!!! là aussi je me répète...) Les discutions entre elle et Shinji sont plus crédibles, moins bizarres, et moi je préfère comme ça d'abord :-)

Extraits:
Shinji chez Rei qui sort de la douche

Le superbe sourire de Rei

 

Tome 4 (Il y a bien longtemps déjà....)

Le tome quatre arrive très en retard, et je dois avouer qu'il m'a plutôt déçu... Première remarque, je sais c'est un détail, mais le peu de pages couleurs a disparu. Ensuite l'arrivée d'Asuka est complètement modifiée. L'épisode huit a disparu! On voit que Asuka bat un ange sur l'eau, toute seule,  en quelques pages... Et bien sûr Shinji ne la voit même pas.

En fait il se rencontre dans la rue alors que Toji et Kensuke bavent devant ses "formes", par hasard! Et là elle est attaquées par des voyous et elle se met à se la jouer Bruce Lee, c'est vraiment n'importe quoi... Ce passage m'a vraiment déçu, le manga était jusqu'à maintenant si bien fait.

Et puis les réactions d'Asuka sont encore plus nerveuses, tout d'un coup elle se barre en courant pour un tout petit truc. Je n'aime vraiment pas l'Asuka du manga. Mais pour ce qui est des autres persos, je reste encore ébahi devant la beauté des dessins et les détails du caractère... Ce tome est un peu moins bien (le combat et la préparation sont présentés de manière bidon, on n'a plus la fameuse scène ou Asuka vient se coucher dans le lit de Shinji...) mais je le conseille tout de même comme comparaison...

Extraits:
Le ridicule combat de rue d'Asuka

On s'éclate à la cafet' avec les copines

 

Tome 5 (Juillet 2000, enfin!)

Après plus d'un an d'attente, le tome 5 arrive enfin. En fait c'est du japon que provenait le retard. En effet la série en est au même point là-bas qu'ici alors si il y a des retards au japon, on les ressent ici aussi.

Enfin, l'attente valait le coup puisque je trouve ce tome absolument formidable, et dirais-je même révolutionnaire :-) Il est clair que le type de narration et la façon de voir l'histoire se détache complètement du style de la série, et c'est tant mieux parce que essayer de garder le même style, ce n'est pas leur fort, ça donne du n'importe quoi comme le tome 4.

Dans le 5, on voit déjà que le nombre d'ange a été réduit, puisqu'ils disent à un moment qu'il y a 12 anges en tout, au lieu des 17 normalement!!! Déjà Sandalphon (8) et Matarael(9) sont passés à la trappe, dommage j'aimais bien Sandalphon... Mais bon, à la place, l'auteur a mis beaucoup plus de scènes de vie quotidienne, de discussion, et d'humour! Moi j'adore, le manga est super léger et facile à lire, je me suis éclaté en le lisant.

Quelques scènes frappantes: Rei qui parle! Et souvent en plus! Le comble, elle invite Shinji à prendre le thé (alors qu'elle est à moitié nue)! Asuka a des réactions plus normales, on retrouve son sale caractère (elle file une pêche à Toji), et elle m'a beaucoup fait rire... Je vais pas tout raconter mais il y a une foule de détails changés, des scènes encore plus drôle, et bien sûr c'est SUPERBEMENT dessiné!!! Bref, un tome à avoir chez soi à tout prix!!!!

Extraits:
Rei s'est brûlée avec le thé

Un petit moment de vie quotidienne

 

Tome 6 (Décembre 2001)

Enfin l'arrivée de ce tant attendu tome 6. Après le plus que prometteur tome 5, j'avoue que j'étais très impatient de le lire. Trois superbes pages en couleur ouvrent le tome, comme pour camoufler, ne faisont pas durer le suspence plus longtemps, la médiocrité de ce tome 6, bouhouhou :-(

Et oui, pour moi c'est une grosse déception. J'avais déjà fait les mêmes reproches au tome 4. Sadamoto ne maîtrise vraissemblablement pas les personnages. Shinji, tout d'abord, fait preuve d'une force de caractère qui ne peut que lui être étrangère. Voyons, imaginez Shinji qui réconforte et rassure Toji. Et ce dernier qui se met à tomber à genoux, tremblant de peur. Le passage où l'on apprend les sentiments d'Hikari envers Toji ressemble à un mauvais remake de Hartley coeurs à vif...

Enfin bref, moi je pense que ça ne colle pas trop. Et le bouquet avec Asuka qu'on fait passer pour une trainée, raahhh j'étais fou!! Et ce n'est pas tout. Du point de vue de la mise en scène, Anno est un maître. La séquence de la dummy plug est, dans la série, stupéfiante. On est collés au siège et comme le personnel de la NERV on ne peut pas bouger devant la violence et la sauvagerie de l'attaque. Mais honnêtement j'ai trouvé que la scène du manga était un peu morne. M'enfin bon à ce moment là j'étais déjà un peu déçu par le tome, ça n'a fait qu'accentuer ce sentiment.

Et quelle idée de mettre shinji au courant du pilote! Dans la série, il ne sait pas, jusqu'à la fin, qui est le pilote, et l'impact n'en est que plus fort. alors que là je trouve que ça gache tout. Enfin bon je vais arrêter de descendre ce tome, il y a quand même quelques bonnes choses. Les dessins d'abord, ça c'est sûr il n'y a rien à redire là dessus. En plus, quelques dessins inédits en tête des chapitres qui sont superbes. La traduction ensuite, très naturelle, c'est du bon boulot. Le lettrage, pas mal...euh...bon allez j'arrête de me forcer, y'en a pas trop de qualités.

En conclusion, c'est pas le tome à montrer pour convaincre les gens que Evangelion est une super série. Espérons que comme pour le tome 5, Sadamoto va alterner et nous pondre un tome correct la prochaine fois...

Extraits:
Louez une Asuka pour votre enterrement de vie de garçon...

Shinji qui joue les grands frères...

Les sauveteurs sortent Toji de la carcasse de la plug

 

Tome 7 (Novembre 2002)

Le tome 7 est là! C'est pas trop tôt ! Et autant vous le dire tout de suite, il m'a beaucoup plu! Cela confirme ma théorie d'une alternance entre tome bien et tome pourri lol. Donc, dans ce tome qui relate les épisodes 19 et 20, un passage tout à fait inédit et très intéressant concernant Kaji. Celui-ci, lors de la conversation avec Shinji (dans la série elle a lieu près du champ de pastèques), alors que Tokyo 3 est attaquée par l'ange Zeruel, évoque son adolescence après le second impact, et la raison pour laquelle il est devenu espion à la NERV. Cela donne plus de profondeur au personnage de Kaji, et la réaction de Shinji (revenir piloter) semble plus naturelle, du fait aussi que dans le manga Toji ne survit pas, ce qui crée une analogie avec le cas de Kaji.

Sinon, le scénario est extrêmement fidèle à la série, avec des scènes recopiées au plan près. Toutefois quelques ajouts intéressants, comme par exemple le fait que le visage de Shinji envahissent tout à coup les écrans lorsque l'Eva 01 rejette la Dummy Plug, ou bien le passage expliquant que la NERV a du utiliser des cables pour arrêter l'Eva folle furieuse, ou encore et surtout le passage où l'on voit la Seele dévoiler Kaworu, baignant dans du LCL comme Rei.

Donc, en clair, un tome à acheter et à dévorer, d'autant plus que comme d'habitude on a le droit à de superbes illustrations inédites, dont deux en couleurs au début. De plus les nouvelles couvertures de Glénat sont bien plus agréables, avec enfin le mot de l'auteur, tradition de tous les mangas!

Extraits:
Shinji le rebelle

L'adolescence de Kaji

Kaworu, ou le secret de la Seele

 

Tome 8 (Novembre 2003)

Et voilà le tome 8 tant attendu! J'ai bien fait de me retenir et de ne pas lire les scans en avance, la surprise est d'autant plus grande! Donc ne faisons pas durer le mystère, ce tome est de très bonne facture! Et oui, cela rompt complètement mon système de "1 tome bon, 1 tome mauvais"... Mais je ne vais pas m'en plaindre, car Sadamoto nous livre ici une version différente, mais intéressante.

Le rythme ralentit puisque ce tome n'est centré que sur les épisodes 20 et 21, épisodes cruciaux de la série. Toutefois l'auteur change énormément de choses par rapport au scénario original de la série, comme d'habitude. Tout d'abord Asuka, qui n'a visiblement aucun problème de pilotage, et qui se porte à merveille (Dans l'épisode 19, elle se faisait couper les deux bras et la tête de son EVA, ce qui lui mettait le moral à zéro, rappelez vous). Du coup elle en vient même à s'inquiéter pour Shinji, toujours enfermé dans l'EVA 01. Et Rei, qui montre ouvertement des signes d'affection très prononcés pour lui, allant même jusqu'à faire une prière (c'est plutôt un genre de télépathie en fait) pour le faire revenir.

Il y a aussi toutes les acrobaties de l'auteur dans le scénario, pour que son manga tienne la route. Par exemple, comme il ne pouvait montrer la scène avec Naoko qui tue Rei I, il fait apparaître une scène où Ritsuko tente de tuer Rei (en fait je soupçonne Sadamoto de vouloir zapper toute l'histoire sur les Rei multiples...).

Il semblerait qu'il cherche à faire une simplification de l'histoire. Tous les faits sont relatés de manières très légère, les choses compliquées ne sont pas développées. Il passe rapidement sur le second impact, le complot avec la Seele, de sorte que cela paraisse plus logique au lecteur. La scène où Shinji fait une introspection alors qu'il est dans l'EVA est abgrégée. De même il ne développe pas (tout du moins pour l'instant) l'histoire de Naoko. Par contre, on voit clairement plus l'attirance de Fuyutsuki pour Yui, et le fait qu'il est entré à la NERV à contrecoeur, mais en partie pour elle. Toute l'histoire avec Kaji est aussi bien plus claire que dans la série, on voit même en partie le tueur. Malgré tout, cette scène est moins bien rendue que dans l'anime, où Misato est bien plus émouvante... Et enfin, de nombreuses scènes inédites, principalement avec Rei et Shinji.

Bref je ne vais pas vous raconter tout le tome, achetez-le et lisez le, je le trouve très bien. Comme toujours, de superbes illustrations inédites, en couleur au début du volume, et en noir et blanc en tête de chapitre. Alors, combien de tomes restent-ils donc à cette série ? Je ne suis pas aussi sûr qu'avant, on verra... A l'année prochaine pour le volume suivant!

Extraits:
L'introspection de Shinji, ou la débauche des corps nus.

Shinji remercie Rei (scène inédite).

Mais qui a tué Kaji ?

Ritsuko la fausse blonde tente de tuer Rei la fausse bleue.

 

Tome 9 (Novembre 2004)

Un an! Un an d'attente pour ce neuvième tome de la version papier de notre série mythique. Malheureusement, je ne vous le cache pas, c'est pas très bon. Ce tome est sans difficulté l'un des plus mauvais qu'il m'ait été donné de lire. Non seulement Sadamoto se fiche de la gueule du monde sur le OOC, mais en plus le scénario part en live, et seule une prise incensée d'extasy saurait expliquer une telle hérésie.

Kaworu est massacré, du début à la fin. Il joue d'un piano intact aux milieu de ruines, il tue des chats, vole des sacs à main, mange des excréments, et sèche les cours... L'auteur a voulu faire de lui le nouveau personnage masculin viril, Kaji étant raide mort. Il est vrai qu'avec un Shinji plus mou que Derrick qui dort, Gendo qui sort trois mots par tome, et tous les autres qui sont passés à la trappe, ça manque de testostérone. Mais là, c'est du n'importe quoi. Il y a bien sûr quelques phrases (même pas un passage entier) qui sont intéressantes, comme la réplique de Rei à Kaworu : "Non, je ne suis pas comme toi... (et je ne couche pas le premier soir!)", mais on passe surtout son temps à crier de rage!

Passons sur la scène de douche Yaoi pitoyable, pour en venir à la bataille finale. Celle qui nous a tous fait pleurer, dans l'épisode 23. Rei se sacrifie pour sauver Shinji (et aussi l'humanité en fait), et se fait exploser avec son Eva. Dans l'anime, elle combat seul. Dans le manga, Kaworu est là, il fait le guignol avec des saltos et des pirouettes à la façon "c'est moi le plus beau". La bêtise atteignant son paroxysme avec son arme : (Kaworu) "Le fusil n'a aucun effet! Vous avez autre chose ?" (Misato) "Je t'envoie une tronçonneuse double!" Non, mais franchement, une "tronçonneuse double"! Pourquoi pas un Lance-pierre à positrons...

Bien entendu, les illustrations restent magnifiques, le design et le dessin des personnages parfait, etc. Mais l'adaptation en elle-même tombe dans un gouffre sans fin... Le prochain tome devrait être le dernier, ou l'avant dernier, et j'ai les plus grandes peurs pour la fin à proprement parler.

Extraits:
De toutes façons, les chats c'est que des branleurs.

Shinji, ne te penches pas en avant pour ramasser ce savon!

Kaworu, il se bat à l'américaine...

 

 

Site réalisé par Tehem.
Evalegend.com Free.fr